L’incendie domestique est un fléau qui fait beaucoup de victimes chaque année. Et les chiffres sont alarmant vu qu’à peu près de 263 000 incendies sont déclarées tous les ans ce qui fait que toutes les 2 minutes, un incendie se déclenche. La plupart de ces incendies se produisent la nuit, ce qui est vraiment dangereux pour les occupants d’une maison où se passe de départ du feu. Pour éviter que de tels accidents se produisent, installer un détecteur de fumée est la meilleure solution à adopter.

Quel détecteur de fumée choisir ?

L’installation d’un détecteur de fumée est devenue obligatoire depuis le 8 mars 2015. Depuis, cet équipement inonde le marché et le choix des usagers devient plus complexe. En effet, pour le choix de ce matériel de sécurité, il y a des critères à prendre en compte. Vous devez donc vérifier de très près la facilité d’utilisation de ce matériel ainsi que la simplicité de son installation sans oublier sa performance et sa durée de vie. Pour son design, vous pouvez le choisir selon son emplacement et la pièce ou il va se placer. Privilégié les modèles d’équipement qui ne demande pas trop de travaux comme des trous dans le mur. Un modèle qui peut se visser sur un mur sur votre plafond serait parfait. Pour son usage, un modèle qui est capable de vous alerter en cas de besoin et qui n’a pas besoin de changement de pile tout le temps peut faire l’affaire.

Les options sur un détecteur de fumée

Comme tous les équipements de sécurité, sur un détecteur de fumée, il existe également des options pratiques. Une option utile pour ce dispositif, la mise en sourdine ou l’option silence permet de désactiver le dispositif pendant un moment (aux environs de 10 min). Ne vous inquiétez pas pour sa réactivation, il se réenclenche automatiquement. Pour les modèles de détecteur interconnectable, ils sont capables de se déclencher tous en même temps dès qu’un départ de feu s’annonce. Leur liaison peut se faire avec ou sans fils électriques. Ces modèles de dispositif sont pratiques pour les grands immeubles à étage.

Un détecteur de fumée ou détecteur de monoxyde de carbone ?

Lors de l’acquisition d’un détecteur de fumée, prenez le temps de bien vérifier s’il s’agit de l’équipement dont vous avez besoin. Un détecteur de fumée et un détecteur de monoxyde de carbone se vendent dans un même magasin dans un même rayon. Il ne faut pas se tromper vu que même l’emballage de ces deux dispositifs est exactement pareil. Le rôle d’un détecteur de fumée est de prévenir en cas d’incendie tandis qu’un détecteur de monoxyde de carbone sert à alerter qu’un appareil à combustion, quel que soit son combustible, diffuse du monoxyde de carbone dans la pièce où il est installé. Incolore et inodore, ce gaz est extrêmement dangereux, voire même mortel. Mais un détecteur à double fonction aussi est accessible sur le commerce. Ce type d’équipement peut détecter à la fois un départ de feu ainsi qu’une émanation de monoxyde de carbone.