Le détecteur de fumée est désormais obligatoire dans le logement français. Alors, il est temps d’équiper votre maison. Il faut faire attention lors de l’achat, il ne faut pas prendre le premier que vous trouverez. Vous risquez de vous retrouver avec un mauvais détecteur. Sachez qu’il est tout à fait possible d’éviter les détecteurs de fumée intempestifs. Suivez nos conseils pour les reconnaître.

Les avantages du détecteur de fumée

Pour de petits appareils, il faut dire que les détecteurs rendent de grands services. En effet, il vous permet d’éviter les catastrophes avec l’aide d’un signal sonore. Aussi appelé DAAF ou détecteur avertisseur autonome de fumée, l’appareil vous avertit d’un début d’incendie en détectant la fumée qui s’en échappe. Cela permet ainsi de réduire les dégâts matériels et de sauver les occupants d’un bâtiment. Certains modèles ne font pas seulement qu’activer l’alarme, ils peuvent actionner automatiquement l’arrosage anti- incendie.

Comment bien choisir son détecteur de fumée

Il faut surtout faire attention, certains détecteurs de fumée ne sont pas si efficaces, il faut savoir les choisir. Vous pouvez vous retrouver avec un détecteur qui s’enclenche tardivement ou qui s’enclenche sans raison. Il faut dire que l’arrosage automatique incendie et le détecteur de fumée intempestif ne font pas tellement bon ménage. Et un détecteur qui s’enclenche trop tard peut augmenter les dégâts. Pour faire le bon choix, il faut alors privilégier les modèles qui suivent les normes CE EN 14 604 et NF 292. Ces normes exigent que les détecteurs de fumée passent par un contrôle de fiabilité. Il doit s’enclencher en début de feu.

Cependant, lors de l’achat de votre détecteur de fumée, vous devez alors vérifier qu’il comporte les marquages SE et NF. Évitez si possible les modèles bon marché à moins de 15 euros. Mais ce n’est pas pour autant que nous vous incitons à investir dans un appareil trop coûteux. Vous pouvez avoir un détecteur de fumée fiable pour une trentaine d’euros.

Pour trouver des détecteurs fiables, nous vous recommandons le site Motorisation Plus : https://www.motorisationplus.com/interphone-et-securite/detecteurs-de-fumee.html

Mise en garde

Sachez qu’il existe deux types de détecteurs de fumée, vous avez le détecteur optique et par ionisation. Sachez par ailleurs que le détecteur de fumée ionique est interdit, car il est radioactif. Il est aussi appelé DFCI ou détecteur de fumée à chambre d’ionisation. Vous pouvez reconnaître facilement ce type de détecteur en vérifiant au dos de l’appareil. Vous y trouvez généralement un trèfle radioactif souvent accompagné de l’inscription « RADIOACTIVE ». Dans le cas où vous n’avez pas été mis au courant lors de votre précédent achat, vérifier vite votre appareil. Faites le remplacer s’il s’agit de l’un de ces détecteurs radioactifs.

Une fois que vous avez déniché les bons détecteurs, installez-les correctement et n’oubliez pas de faire l’entretien du détecteur de fumée régulièrement.