Comme on le sait tous, le monoxyde de carbone est un gaz dangereux. Sachez que chaque année, ce gaz tue près d’une centaine de personnes en France. Le monoxyde de carbone est émis lors de la combustion de matières comme le bois, le charbon ou le gaz. Sachez qu’il est tout à fait possible d’éviter une intoxication à cause d’un monoxyde de carbone. La solution la plus pratique et la plus efficace consiste à mettre en place un détecteur de monoxyde de carbone.

Un détecteur de monoxyde de carbone, kézako ?

Comme l’indique son nom, le DAACO est un système d’alarme qui est tout à fait capable de détecter dans une pièce une présence trop importante de monoxyde carbone. Sa solution chimique réagit lorsque l’appareil est en contact avec le monoxyde de carbone. Et si le seuil est dépassé, le détecteur déclenche le passage d’un courant électrique qui génère une action sur l’alarme.

Pour que vous puissiez profiter de ce bon fonctionnement, vous devez savoir choisir votre appareil. Il serait important, donc, de vous orienter vers un modèle certifié NF 292 et EN 50291. Ce type de DAACO dispose d’une durée de vie de 5 à 7 ans. De plus, les piles de ce modèle n’ont pas besoin d’être remplacées.

Les avantages de la mise en place d’un détecteur de monoxyde de carbone

Comme mentionné en haut, le monoxyde de carbone est un gaz à la fois invisible, inodore et insipide. Il est très toxique et mortel. Si vous souhaitez donc protéger votre famille, on vous recommande de mettre en place un DAACO.

C’est un appareil indispensable si vous utilisez des appareils à combustion comme des chauffes eau, chaudières à conduit de fumée, cheminées, chauffages d’appoint au gaz ou pétrole, etc.

Sachez également qu’un détecteur de fumées ne propose pas le même avantage d’un DAACO. Si l’installation de ce dernier est indispensable, c’est parce que le monoxyde de carbone est un gaz indétectable pour les humains. Ce gaz peut entraîner la mort si vous n’êtes pas pris en charge rapidement après une exposition.

Comment installer votre DAACO ?

Vous pouvez installer un détecteur dans chaque pièce de votre maison. On vous recommande de privilégier les pièces qui disposent d’une un appareil émettant du monoxyde de carbone. Par exemple, si vous possédez une cheminée ou un poêle dans votre salon, on vous conseille d’installer votre DAACO dans ces pièces, ainsi que dans votre cuisine si vous avez une gazinière.

On vous suggère également de mettre en place votre appareil sur votre mur et non sur votre plafond. Le monoxyde de carbone est un gaz qui se mélange facilement avec l’air. Contrairement à la fumée, il ne monte pas. Il reste au centre de la pièce.

Il serait également prudent d’installer votre détecteur à 3 mètres de votre appareil de chauffage. Cela afin d’éviter les risques de déclenchements intempestifs.

Les bons gestes à adopter

Il est tout à fait possible de limiter les risques de présence de monoxyde de carbone dans votre maison. Pour cela, on vous conseille de prendre soin de vos appareils de combustion. Trouvez un expert pour vous aider à installer vos équipements, car une mauvaise installation est considérée comme la principale cause de présence de monoxyde de carbone. On vous recommande également de bien aérer votre habitation à l’aide d’un système de ventilation très efficace.