En vue d’optimiser la sécurité dans la maison, et d’éviter tout danger, il conviendra d’installer chez soi un détecteur de fumée. Pouvant équiper une entreprise ou une maison à usage d’habitation, ce dispositif de sécurité peut venir compléter un système d’alarme. Si vous envisagez de vous en procurer, découvrez quelles sont les utilités d’un détecteur de fumée.

Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

Depuis 2015, selon les dispositions légales, tout propriétaire de maison doit installer chez lui un détecteur d’incendie. Il s’agit d’un détecteur de fumée, qui est un dispositif servant à déceler les fumées. Il est intégré au système d’alarme. Cela lui permettra de déclencher la sirène en cas de début d’incendie afin d’informer les occupants de la maison ou du lieu de travail. Cela signifie que ces derniers doivent évacuer immédiatement le lieu. Un détecteur de fumée comprend trois parties : un capteur qui décèle les fumées, un emplacement pour pile ainsi qu’une partie alarme. Pour garantir le bon fonctionnement du dispositif ainsi que son efficacité contre les débuts d’incendie, il conviendra de miser sur des modèles conformes aux normes EN14604. Votre détecteur de fumée doit également comporter un marquage CE. Enfin, la qualité du détecteur doit être certifiée NF.

Vu que le gadget permet de sauver des vies avant le déclenchement d’un incendie, il est ainsi indispensable. À préciser qu’il peut équiper n’importe quel type de maison : local commercial, maison à usage résidentiel, entreprise, etc. Pour qu’il soit efficace, le détecteur de mouvement doit être posé convenablement.

Où poser son détecteur de fumée ?

Le choix de l’emplacement du détecteur de fumée est important puisque son efficacité en dépend. En effet, afin d’éviter les fausses alertes, il est vivement déconseillé de l’installer dans des pièces dans lesquelles il y a trop de vapeur, de fumée ou d’humidité. Tel est le cas de la salle de bain, de la cuisine, ou encore du garage. Il conviendra d’en installer un dans chaque pièce, sauf dans celles citées précédemment. N’oubliez pas votre chambre à coucher qui doit accueillir un détecteur d’incendie.

Où l’installer dans la pièce : en effet, il vaut mieux poser le détecteur de mouvement au plafond. Et pour cause, en cas d’incendie, l’air chaud a tendance à monter, ce qui sera facilement décelable par le capteur. Par ailleurs, dans le cas où votre maison est petite, vous pouvez placer un détecteur dans le couloir, à l’endroit le plus proche de chaque chambre.

Enfin, au fil du temps, vous avez besoin d’entretenir votre détecteur de fumées. Pour y procéder, prenez un aspirateur avec brosse. Utilisez-le pour nettoyer délicatement les fentes latérales du dispositif. Cela vous permettra de vous assurer que ces fentes ne sont pas obstruées ce qui est important pour la prévention de l’incendie.